La vente publique en ligne sur Biddit.be

Biddit est la plate-forme de vente en ligne des notaires belges. Avec Biddit, les acheteurs potentiels peuvent enchérir de chez eux sur un bien à vendre. Le vendeur et les acheteurs potentiels ne doivent plus se rendre dans une salle de vente. L'ensemble du processus d'enchère se déroule en ligne et sous la supervision d'un notaire.

1. Comment trouver des biens à vendre sur Biddit ?

Vous devez d’abord vous rendre sur le site web de Biddit, www.biddit.be.  Ensuite, il vous suffit de taper un code postal pour trouver les biens disponibles dans, ou à proximité de, la commune souhaitée.

2. Puis-je visiter le bien avant d’enchérir ?

Bien évidemment, vous pouvez visiter le bien avant le début des enchères. Sachant que le bien est vendu « dans l’état où il se trouve », il est même recommandé de visiter le bien afin d'être sûr de son état. Vous aurez suffisamment de temps pour le visiter, puisque les visites peuvent durer 5 semaines, bien que cette période soit parfois plus courte. La période exacte dépend de l'étude notariale qui organise la vente.

Les jours et heures de visite exacts sont disponibles sur le site web de Biddit, sur la page de présentation du bien en question. Pour plus de plus amples informations sur la visite, veuillez contacter l’étude notariale qui organise la vente.

3. Que dois-je faire pour enchérir sur un bien qui m’intéresse sur Biddit ?

Si vous avez visité le bien et que vous souhaitez faire une offre, vous devez vous inscrire avec votre carte d'identité ou avec l'application Itsme. Si vous êtes étranger et que vous ne disposez pas d’une carte d’identité belge, vous pouvez obtenir un identifiant et un mot de passe en prenant contact avec l’étude notariale en charge de la vente, qui contrôlera votre passeport.

Pour enchérir, il suffit de vous connecter au site Biddit et entrer votre mot de passe. Ainsi, le notaire peut vérifier l'identité des personnes qui souhaitent enchérir. Si vous n'avez pas encore 18 ans, vous ne pourrez pas accéder à la plateforme.

4. Comment se déroulent les enchères ?

Toutes les informations pratiques se trouvent sur le site de Biddit sur la page de présentation du bien : jours et heures de départ des enchères, ainsi que la mise à prix ou l’enchère actuelle.

Les enchères peuvent être faites via un ordinateur ou un smartphone, avec votre carte d'identité électronique ou l'application Itsme. Vous pouvez enchérir manuellement, ou de manière automatique jusqu'à un montant maximum que vous avez déterminé à l'avance et que vous êtes seul à connaître.

La vente en ligne est très transparente : chaque offre faite est visible par tous les visiteurs de Biddit.be.

Cependant, vous ne pouvez pas savoir qui sont les autres enchérisseurs, des accords entre ceux-ci sont ainsi exclus. Si vous faites une offre, votre anonymat est garanti pendant la période des enchères. Ainsi, vous pouvez enchérir sur le bien de votre voisin sans qu'il ne soit au courant.

Sur le site, vous pouvez également voir le jour et l'heure de clôture des offres. La période d’enchères dure 8 jours calendrier (y compris les week-ends).

Cette période d’enchères peut être prolongée si une enchère plus élevées est émise dans une période de cinq minutes avant l’heure finale fixée. Dans ce cas, l’heure de fin est alors prolongée de cinq minutes. Si, lors de cette prolongation, une ou plusieurs offres sont émises, le sablier s’enclenche à nouveau et l’heure de fin est prolongée de cinq minutes supplémentaires. Uniquement les enchérisseurs ayant émis des enchères durant la période d’enchères normale peuvent enchérir durant la période du sablier.

5. Mon enchère est-elle liante ?

Oui, et il s’agit d’un point très important ! Vous devez être sûr de pouvoir payer le montant que vous proposez lors d’une enchère. Il est donc conseillé d'aller voir les banques à l'avance pour vous informer du montant que vous pouvez emprunter. Tous les biens ne sont pas vendus avec une condition suspensive pour l’obtention d’un prêt.

Si vous êtes marié dans le cadre du régime légal ou du régime de communauté, votre conjoint doit accepter l'offre que vous faites. 

6. Que se passe-t-il lorsque j’ai fait l'offre la plus élevée ?

Si vous avez fait l'offre la plus élevée, le notaire vous adjugera le bien et vous devrez signer le procès-verbal d’adjudication dans une étude notariale. Le vendeur doit également signer ce procès-verbal. La signature a lieu immédiatement après l'adjudication. Ce n'est qu'à ce moment-là que le vendeur connait l’identité de la personne qui a émis l’enchère la plus élevée. Après avoir signé le procès-verbal, vous disposez de six semaines pour payer le prix d’achat. Ce n'est qu'après le paiement du prix d’achat que vous devenez le nouveau propriétaire du bien. Plus vite vous payez, plus vite vous aurez les clés du bien à votre disposition.

7. Y-a-t-il des sanctions si je refuse de signer le procès-verbal d’adjudication ?

Si votre offre est la plus élevée mais que vous refusez de signer le procès-verbal, vous devrez une compensation au vendeur. Celle-ci s’élève à un minimum de 2 500 euros, mais peut aller jusqu'à la différence entre votre offre et la deuxième offre la plus élevée. En supposant qu'en tant que premier enchérisseur, vous ayez fait une offre de 125 000 euros, et que la deuxième offre la plus élevée est de 122 000 euros, vous devrez payer une compensation de 3 000 euros si vous ne signez pas le procès-verbal d’adjudication.

8. En plus du prix d’achat, dois-je payer certains frais ?

En plus du prix d’achat, vous devez en effet payer certains frais, mais ceux-ci ne sont pas plus élevés que pour un achat « classique ». Vous pouvez calculer à l’avance les coûts grâce au module de calcul qui se trouve sur le site web de Biddit. Les coûts supplémentaires représentent un certain pourcentage dégressif du prix d’achat et dépendent donc de celui-ci. Une grande partie de ces coûts supplémentaires sont les droits d’enregistrement et les autres taxes. Pour être clair, ces coûts supplémentaires ne reviennent pas aux notaires, mais sont payés aux autorités fiscales.

9. Quand dois-je payer les frais et le prix d’achat ?

Vous avez six semaines après la signature du procès-verbal d’adjudication pour payer le prix d’achat. Ce n'est qu'après ce paiement que vous deviendrez le nouveau propriétaire du bien.

Toutefois, les frais de la vente doivent être payés dans les 5 jours suivant la date à laquelle l'attribution devient définitive. Vous devez payer ces frais au notaire mais la partie la plus importante de ces frais est constituée par des taxes, que le notaire doit reverser aux autorités fiscales.

10. Le vendeur doit-il payer des frais ? Et si oui, lesquels ?

Le vendeur paie au notaire les frais de la mise en vente. Ces coûts varient selon les cas et dépendent de la publicité que le vendeur veut faire, du nombre de jours de visite qu'il veut organiser, ... Il n'est pas possible de donner un montant fixe. Nous conseillons au vendeur qu’il prenne contact avec une étude notariale pour discuter de ces frais à l'avance. Le notaire et ses collaborateurs pourront apporter au vendeur des réponses précises à ses questions concernant son cas précis.

11. Quels sont les avantages de Biddit en tant qu’acheteur ?

Le gros avantage de Biddit est la rapidité de la procédure. Il ne faut pas signer de compromis de vente et vous ne devez donc pas attendre trois à quatre mois avant de pouvoir signer l'acte authentique et emménager dans le bien que vous achetez. Vous pouvez emménager dans le bien dès que vous avez payé le prix d’achat, c'est-à-dire dans les 6 semaines après l'attribution définitive.

La procédure peut être menée plus rapidement car le notaire s'assure avant le début des enchères que tous les documents nécessaires sont disponibles. Il vérifie si les attestations ( PEB, ...) et les documents requis sont disponibles, si la propriété ne se trouve pas dans une zone inondable, s'il n'y a pas de droit de préemption. Vous pouvez être assuré que tous les documents requis par la loi sont présents et que le notaire a effectué au préalable les vérifications nécessaires.

12. Quels sont les avantages de Biddit en tant que vendeur ?

Le vendeur peut être sûr qu’il recevra un prix conforme au marché pour son bien. En effet, grâce au système d’enchères, il obtient le prix maximum que le marché est prêt à offrir.

Le vendeur n'est pas obligé de vendre son bien s'il n'obtient pas le prix souhaité pour celui-ci. Il peut convenir à l'avance avec le notaire du prix minimum en-dessous duquel le bien ne peut pas être vendu. Le vendeur doit également discuter avec le notaire du prix de départ.

Etant donné que les offres des enchérisseurs sont liantes, le vendeur a la certitude du sérieux des enchères. Si une personne intéressée fait une enchère, elle ne peut pas se retirer par la suite.

Le vendeur reçoit rapidement l’argent de la vente. Le notaire accompagne et guide également le vendeur de A à Z.

Nos dernières actualités

Offre d'emploi RECHERCHE EMPLOYE(E) ADMINISTRATIF (IVE) TEMPS PLEIN ● Description de la fonction : - Prise d’appels téléphoniques et de rendez-vous; - Démarches administratives post acte (mainlevée, certificat hypoth& [..]
Et quand je ne serai plus capable de décider seul ? Explications en une minute à peine dans la vidéo disponible en cliquant ici Source : www.notaire.be [..]
Peut-on renoncer à une succession ? Les héritiers peuvent tout à fait choisir de renoncer une succession s'ils savent que le défunt laisse plus de dettes que d'actif. Renoncer à une succession signifie refuser de recevoir un bien quelconque qui a [..]
Que faire lors du décès d'un proche ? Attendue ou inopinée, la perte d’un être cher est une épreuve douloureuse qui laisse bien souvent démuni. Au-delà de l’aspect émotionnel, vous voilà vite rattrapés par un [..]
5 questions à se poser avant de mettre un bien en vente Quelle est la première chose à faire et quelles sont les options qui s'offrent à vous pour vendre un bien ? La réponse dans cette vidéo de moins de 2 minutes ici. Pourquoi le passage chez le  [..]